COVID19


L'Office de tourisme vous propose un questionnaire afin de connaître les impacts du COVID19 sur votre commerce/entreprise/établissement.
Vous pouvez remplir ce questionnaire en suivant ce lien
 

[Mise à jour du 19/05/2020]

Le décret n°2020-548 du 11 mai 2020 a prescrit une mesure d'interdiction d'accueil du public pour les ERP relevant de l'article R 123-12 du code de la contruction et de l'habitat, et notamment les musées et monuments.
La direction générale des patrimoines a réalisé un guide-plaquette afin d'aider à la reprise et à l'acueil du public dans les musées. Une grille d'analyses est également disponible pour aider à  l'élaboration du protocole sanitaire. 
En savoir plus.

[Mise à jour du 29/05/2020]

Loire-Atlantique Développement a mis en ligne des webinaires destinés aux professionnels du tourisme (sites de loisirs, chambres d'hôtes, etc.)
Pour consulter ces vidéos
vous pouvez cliquer ici.



N'hésitez pas à contacter l'équipe de l'Office de tourisme pour toute information utile (changements d'horaires, dates de fermeture, changement du fonctionnement habituel de votre activité...). Vous pouvez retrouver au téléchargement (ci-dessous) les documents concernant le contexte sanitaire actuel. L'Office recense ici les informations qui peuvent faciliter vos démarches : 
ALLO PME
02 40 44 60 01
  • Le contact de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat des Pays de la Loire
Service aux entreprises : 02 51 13 83 22 - entreprises44@artisanatpaysdelaloire.fr 
Service Formalités Juridiques : cfe44@artisanatpaysdelaloire.fr
  • Le guide des bonnes pratiques pour les locations saisonnières ( gîtes, meublés de tourisme et chambres d'hôtes), en cliquant ici 

 

Les différentes aides mises en place

  • ​Le Fonds de solidarité pour les entreprises, indépendants, entrepreneurs :

​​Ce fonds de solidarité, mis en place par l’Etat avec les régions, vise à soutenir les très petites entreprises (TPE) les plus touchées par les conséquences économiques de la crise du coronavirus. Il s’adresse aux commerçants, artisans, professions libérales et autres agents économiques, quel que soit leur statut (société, entrepreneur individuel, association, etc.) et leur régime fiscal et social (y compris micro-entrepreneurs).
Sont éligibles les TPE de 10 salariés ou moins, avec un chiffre d’affaires annuel inférieur à 1 million d’euros et un bénéfice annuel imposable inférieur à 60 000 euros sur le dernier exercice clos.

Cette aide, qui pourra aller jusqu’à 3 500 € par entreprise, contient deux volets :
  1. Sur simple déclaration dématérialisée dans votre espace particulier , votre entreprise pourra bénéficier d’une aide d’un montant égal à la perte déclarée de chiffre d’affaires en mars 2020 par rapport à mars 2019, dans la limite de 1 500 € ;
  2. Les entreprises les plus en difficulté pourront, à compter du 15 avril, solliciter une aide complémentaire de 2000 € auprès des services de la région où ils exercent leur activité. Des plateformes régionales seront ouvertes à cet effet.
Ces aides directes s’ajoutent à l’ensemble des autres mesures de soutien mises en œuvre pour les entreprises (report de charges fiscales et sociales, prêts garantis, chômage partiel, report de loyers et factures, etc.)
Vous devez vous connecter sur votre espace particulier , dans votre messagerie sécurisée, vous pourrez écrire votre demande en choisissant "Je demande l'aide aux entreprises fragilisées par l'épidémie Covid-19".

Pour en savoir plus.
  • Les prêts de trésorerie garantis par l'Etat 

Jusqu’au 31 décembre prochain, les entreprises de toute taille, quelle que soit la forme juridique de l’entreprise (notamment sociétés, commerçants, artisans, exploitants agricoles, professions libérales, micro-entrepreneurs, associations et fondations ayant une activité économique), à l’exception des sociétés civiles immobilières, des établissements de crédit et des sociétés de financement, pourront demander à leur banque habituelle un prêt garanti par l’État pour soutenir leur trésorerie.
Ce prêt pourra représenter jusqu’à 3 mois de chiffre d'affaires 2019, ou deux années de masse salariale pour les entreprises innovantes ou créées depuis le 1er janvier 2019. Aucun remboursement ne sera exigé la première année ; l’entreprise pourra choisir d’amortir le prêt sur une durée maximale de cinq ans.

Les banques s’engagent à examiner toutes les demandes qui leur seront adressées et à leur donner une réponse rapide. Elles s’engagent à distribuer massivement, à prix coûtant, les prêts garantis par l’État pour soulager sans délai la trésorerie des entreprises et des professionnels.
Il faut vous rapprocher d'un établissement bancaire pour établir une demande de prêt, quand la banque a donné un pré-accord, il faut ensuite se connecter sur le site: https://attestation-pge.bpifrance.fr/description

Pour en savoir plus.

Le Gouvernement met en œuvre un dispositif exceptionnel de garanties permettant de soutenir le financement bancaire des entreprises, à hauteur de 300 milliards d’euros.

 

  • Mise en place d'une aide pour les indépendants 

Tous les travailleurs indépendants affiliés quel que soit leur statut peuvent en bénéficier si les critères d’éligibilité suivants sont remplis :

- avoir effectué au moins un versement de cotisations depuis son installation ;
- avoir été affilié avant le 1er janvier 2020 ;
- être concerné de manière significative par des mesures de réduction ou de suspension d’activité ;
- être à jour de ses cotisations et contributions sociales personnelles au 31 décembre 2019 (ou échéancier en cours) ;
- pour les autoentrepreneurs :
 l’activité indépendante devra constituer l’activité principale ;
 avoir effectué au moins une déclaration de chiffre d’affaires différent de 0 avant le 31/12/2019.

Attention
L’aide au titre de l’action sociale n’est accessible qu’aux travailleurs indépendants ne pouvant pas bénéficier de l’aide du fonds de solidarité de l’Etat gérée par les services des impôts. 

Pour en savoir plus.